Pour écouter notre podcast, cliquez sur play sous l’article ou  téléchargez-le gratuitement ici

Déroulé du podcast : Elise Marcende (1,30′), baby blues et difficulté maternelle (3,45′), les symptômes (7,04′), les circonstances favorisantes (10,43′), post-partum et maternité tardive (13,15′), prévenir la difficulté maternelle (14,35′), l’association Maman blues (17,58′), conseils aux quadras (22′), l’effet covid-19 (24,25 ) psychose puerpérale (25,41′).

La dépression du post-partum touche officiellement entre 10 et 15% des mères…

mais le sujet est tellement tabou que ce chiffre s’élèverait en réalité à plus de 20%. Qualifiée de « dépression souriante », elle est particulièrement difficile à détecter pour la maman, comme pour son entourage. Quelles circonstances favorisent une dépression du post-partum ? En tant que quadras, y sommes-nous plus exposées ? Comment la prévenir et la guérir ?  

Elise Marecende, présidente de l’association Maman Blues, répond à toutes mes questions.

Les conseils d’Élise aux futures mamans quadras

Pensez à l’après : entourez-vous au maximum, trouvez des relais, dialoguer avec votre compagnon pour anticiper les tâches et les répartir. Aussi, n’attendez pour aller consulter. Dès que vous vous posez des questions, allez voir quelqu’un, même si c’est pendant la grossesse et que les choses se passent bien.

A propos de l’association Maman Blues

Maman Blues est une association dédié à la difficulté maternelle. Elle propose soutien, écoute et conseils au travers de son forum et de ses groupes de paroles.

Si vous avez aimé cet épisode, vous aimerez sans doute le récit d’Agnès, et ses deux dépressions du post-partum.

  •  
  •  
  •