Pour écouter notre podcast, cliquez sur play sous l’article ou  téléchargez-le gratuitement ici

Déroulé du podcast : désir d’enfant (1,45′), septicémie (2,15′), congélation d’ovocytes (7′), grossesse (9,38′), le deuil périnatal (21′), la renaissance (28′), la coparentalité (29,10′), Le mot de la fin (38,45′)

A 39 ans, Florence a déjà vécu plusieurs drames… 

une septicémie, une relation toxique, voire destructrice et un deuil périnatal particulièrement douloureux.

Elle aurait pu baisser les bras et tirer un trait sur ce désir d’enfant, qui l’anime depuis toujours.  Mais la co-parentalité s’impose à elle comme la solution idéale pour concrétiser son projet bébé. Elle nous dit tout sur son parcours et cette nouvelle façon de « faire famille ».

Comment vit-elle sa grossesse dans un contexte particulièrement instable ? comment se relève-t-elle de la perte de son enfant ? Pourquoi la co-parentalité s’offre a elle comme la solution la plus adéquate ? en quoi consiste cette nouvelle façon de faire famille ?

Dans cet épisode,

  • Florence nous révèle comment elle a survécu à une relation toxique pedanty sa grossesse
  • Elle confie comment elle a vécu son deuil périnatal
  • Et elle nous raconte pourquoi la coparentalité est la solution idéale pour concrétiser son projet d’enfant

Si tu vis ou si tu as vécu un deuil périnatal, je t’invite à te rapprocher de l’association AGAPA

si tu as aimé cet épisode, je t’invite à écouter l’histoire de Caroline et son bébé covid#19.

  •  
  •  
  •