Pour écouter notre podcast, cliquez sur play sous l’article ou  téléchargez-le gratuitement ici

Déroulé du podcast : désir d’enfant (1,57′), la grossesse a 30 ans (3′), le changement de vie (9,43′), le don d’ovocytes (15′), la grossesse à 47 ans (22,33′), maternité tardive (27,30′), conseils et petits mots (35′).

Et si maternité tardive rimait avec cure de jouvence ?

Sylvie est née dans les années 70, comme moi et comme toi peut-être. Deux fois maman à 17 ans d’écart, elle fait partie de ces femmes qui déjouent le temps et qui vivent leur maternité avec le même enthousiasme à 30 ou à 47 ans. Elle revient pour nous sur son parcours de femme et sa maternité tardive.

Comment a-t-elle fait le deuil de ses propres gamètes ? Où a-t-elle fait son don d’ovocytes et comment a-t-elle choisi son pays ? Comment a-t-elle vécu sa grossesse a 47 ans ? Est-elle la même mère à 30 et à 47 ans ? Comment vit-elle son age dans le regard des autres ? En quoi la maturité est un véritable atout pour éduquer son enfant ? Et pourquoi cette maternité tardive est une véritable cure de jouvence ?

Sylvie nous raconte avec beaucoup d’enthousiasme et de plaisir son parcours de maternité atypique, convaincue de vivre une expérience exceptionnelle à 47 ans.

Les conseils de Sylvie à celles qui veulent faire un bébé après 45 ans

  • Rester ouverte, ne pas se dire qu’on sait déjà tout, même si on a déjà eu un enfant.
  • Ralentir, avoir le regard tourné vers son enfant plutôt que vers son smartphone et profiter de chaque instant.

Si vous avez aimé cet épisode, vous aimerez sans doute l’histoire de joelle, 14 FIv et un don d’ovocytes

  •  
  •  
  •