Vous voici future maman quadra (ou presque) et fière de l’être 🙂

Mais cette grossesse tardive est loin de laisser votre entourage indifférent… Certains s’en réjouissent, d’autres beaucoup moins !

Inquiétude, jalousie, conformisme…On ne saura jamais vraiment ce qui motivent les réflexions déplacées auxquelles vous aurez droit pendant 9 mois.

Voici un florilège de ce qui vous attend et quelques pistes pour clouer le bec aux indésirables sans vous laisser déstabiliser !

Ceux qui sont obsédés par votre âge  

  • « Non, mais ça va pas ou quoi : t’es déjà grand-mère ! »
  • « Ah oui, quand même ! Quand elle aura 10 ans, t’en auras 55… »
  • « Dans 20 ans, on vous prendra pour ses grands-parents ! »
  • « Mais vous allez faire des enfants de vieux »

Votre parade: Votre quarantaine (pourtant fringante) les inquiète ! Il est temps de leur rappeler que vous n’êtes pas un pot de yaourt 🙂 : aucune date de péremption n’est gravée au fer rouge sur votre peau et vous avez le droit d’enfanter tant que votre corps le permet ! Vous pouvez aussi évoquer cette étude, réalisée par le magazine Sens et santé de juin 2017, qui rappelle que « les enfants dont les mères ont 40 ans ou plus » sont généralement plus éveillés et plus stables émotionnellement que les autres… #Etpaf

Ceux qui ne veulent pas à y croire

  • « Mais elle était vraiment voulue cette grossesse ? »
  • « Et sinon, quand est-ce que t’avortes ? »

 Votre parade : Ils ont déjà du mal à comprendre comment vous avez pu enfanter, alors de là à imaginer que vous gardiez l’enfant…  Rassurez-les et dîtes-leur que vous leur avez fait une bonne blague ! Trois mois plus tard, ne manquez pas de filmer leur tête déconfite quand ils découvriront votre joli ventre naissant 🙂  #Benouais

Ceux qui voient tout en noir 

  • « Mais je croyais que tu ne pouvais plus faire d’enfants à ton âge ?? »
  • « Tu vas mettre la honte à tes enfants ! »
  • « Tu vas mourir et ton enfant sera seul »

Votre parade : Offrez-leur un Prozac, dix séances chez le psy, du LSD… Bref, n’importe quoi qui leur permette de voir la vie en rose, ils en ont besoin 🙂  Et tenez-les à l’écart si possible, ils vont finir par vous provoquer une fausse couche avec leurs mauvaises ondes ! #Vaderetros

Ceux qui ne comprennent vraiment pas, mais alors vraiment pas du tout pourquoi vous vous emmerdez avec un chiard 🙂

  • « Mais vous pouvez pas faire comme les autres vieux, genre acheter une maison ou faire des voyages ? »

Votre parade : vous l’aurez deviné, cette réflexion délicate sort généralement d’une bouche beaucoup plus jeune que la vôtre… Une belle occasion d’expliquer à vos enfants/beaux-enfants/petits cousins/neveux, etc. que faire un bébé sur le tard permet justement de rester jeune, que la vie est pleine d’imprévus et de jolies surprises, qu’on n’est pas obligé de tout faire comme tout le monde… et que leur réflexion, en revanche, elle, sent un peu naphtaline 🙂 #foreveryoung

Ceux qui sont franchement désagréables

  • « Un 4ème enfant ? Mais t’as pas l’impression de faire un caprice ?  »
  • « Tu ne penses qu’à toi et pas à l’enfant, t’es vraiment égoïste ! »
  • «Tu transgresses la nature et la nature se vengera… gnac, gnac, gnac ! »

 Votre parade :Votre zénitude a ses limites, alors lâchez-vous !!! On vous fait confiance pour trouver les (gros) mots qui feront taire ces mauvaises langues 🙂 #Fuckoffandie

Vous l’aurez compris, votre grossesse tardive peut potentiellement inquiéter et déstabiliser votre entourage. Inutile cependant de raser les murs ou de jouer les ermites pendant 9 mois.  Pour bien la vivre, il est impératif de l’assumer pleinement comme le rappelle Deborah Schouhmann-Antonio, thérapeute et coach en périnatalité : «N’essayez surtout pas de vous excuser ou de vous justifier d’être enceinte ! Votre meilleure arme ? Assumer votre choix et votre statut de future maman tardive ! Quand on est en phase avec soi-même, cela se perçoit et décourage les regards inquisiteurs ou les petites phrases assassines. L’humour et l’autodérision sont bien sûr des alliés de choc »

Et vous, avez vu eu à faire face à des réflexions déplacées pendant votre grossesse tardive ? Dîtes-nous tout en commentaire 🙂

Si cet article vous a intéressé, vous aimerez sans doute en savoir plus sur les bonnes pratiques nutritionnelles pendant la grossesse

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 119
    Partages