A 20 ans comme à 40 ans, vous devez surveiller votre alimentation pendant votre grossesse. Assurez-vous d’avoir les bons apports nutritionnels en vitamines et minéraux.

Où trouver les bons aliments pour vous et votre bébé ?

Quoi ?Pourquoi ?Où ?
L’acide foliqueDévelopper son système nerveuxLégumes verts, épinards, cresson, mâche, châtaigne, noix, pois chiche, bananes, fruits rouges, légumineuses, surtout en début de grossesse.
Le calciumConstruire son squeletteBrocolis, amande et légumineuse.
La vitamine DSolidifier ses osŒuf, poissons, produits laitiers, et… soleil !
Le ferFavoriser sa croissance et celle de votre placentaViandes maigres, épinards et légumes verts, haricots, légumineuses, chocolat noir.
L’iodeFormer son cerveauAliments marins (algues, poissons, moules…).
Le bon gras (oméga 3 et oméga 6)Prévenir de l’obésitéLes huiles (colza, lin, noix, canola…), les petits poissons gras (truite, maquereaux, sardines, harengs).

Quels sont les aliments à risques ?

  • La caféine : on se limite à deux tasses de café par jour et on évite le thé noir et les boissons énergisantes qui en contiennent également.
  • La nourriture industrielle, pauvre en nutriments et riche en calories.
  • Les édulcorants comme l’aspartame qui peuvent favoriser la prématurité.
  • Le foie, trop riche en vitamine A, qui, surdosée, peut provoquer des malformations médicales.
  • Le soja qui contient des phyto-estrogènes, substances pouvant interférer sur le système hormonal de la mère et du bébé.
  • Le cru, sous forme de poisson, de charcuterie, de produits laitiers ou d’œuf, surtout si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.
  • Les gros poissons comme le thon, le saumon, la daurade, l’espadon, le marlin, le requin, à haute teneur en mercure.
  • Les produits enrichis en phytostérols, destinés à faire baisser votre taux de mauvais cholestérol, qui empêchent l’assimilation de certaines vitamines importantes pour vous et votre bébé (margarine, certains yaourts, etc.)
  • Et bien sûr l’alcool sous toutes ses formes !

Vous vous sentez carencée ?

Faites un bilan sanguin et votre médecin vous prescrira des compléments alimentaires adaptés.

  •  
  •  
  •  
  •