Pour écouter notre podcast, cliquez sur play sous l’article ou  téléchargez-le gratuitement ici

Déroulé du podcast : Désir d’enfant (2,10′), maternité à 23 ans (3,10′), les grossesses rapprochées après 30 ans (5,05′), la famille recomposée (6,30′),le métier de doula (9,30′), le désir d’enfant tardif (12′), la fausse couche (15′), conseils aux mamans qui font des fausses couches (33’°

Quand le désir d’un dernier enfant émerge à l’aube de la quarantaine, il est souvent puissant et viscéral.

Mais parfois notre corps ne suit pas et la fausse couche s’invite, perfide et insidieuse dans notre parcours de maternité.  Pour en parler, je reçois Laure, doula et maman de 3 enfants, qui a traversé à l’âge de 39 ans cette douloureuse épreuve, dont elle se remet doucement depuis quelques mois…

Comment laure a-t-elle vécu ses 3 grossesses ? Pourquoi sa première expérience ce maternité a-t-elle été traumatisante ? Que retire-t-elle de son expérience de famille recomposée ? comment en est-elle venue au métier de doula ? Comment vit-elle cette fausse couche a 39 ans et comment s’en relève-t-elle ? Quel impact cet évènement a-t-il eu sur sa vie professionnelle et sa vie de famille ?

Laure nous raconte tout avec la sensibilité qui la caractérise.

Les conseils de laure aux femmes qui vivent une fausse couche

  • en parler, trouver une oreille bienveillante, que ce soit une amie ou une personne extérieure.
  • Pleurer son enfant autant qu’on le souhaite, sans se censurer
  • Ne pas minimiser la perte de son enfant

A PROPOS DE LAURE IMARI

Laure est doula. Elle accompagne aussi bien à la naissance qu’à la fin de vie. tous les passages de vie la passionnent et l’amènent à se questionner sur leur sens profond ainsi que sur leur accompagnement/célébration. Pour en savoir plus sur son accompagnement, c’est par ici : https://lauredoulame.fr/qui-suis-je/.

Si tu as aimé cet épisode, tu aimeras aussi le récit de Caroline, et son bébé covid19

  •  
  •  
  •