Pour écouter notre podcast, cliquez sur play sous l’article ou  téléchargez-le gratuitement ici

Alors que la nouvelle loi bioéthique peine à passer en France…

…nos voisins européens accueillent toujours plus d’hommes et de femmes désireux de devenir parents sur le tard.

Parmi eux, le Portugal s’impose comme une étoile montante de la procréation médicalement assistée. Avec sa loi particulièrement progressiste et ses résultats plus que corrects, Il m’a semblé essentiel de vous en dire plus sur cette destination PMA encore méconnue.

Pour parler de la PMA au Portugal, je reçois Vladimiro Silva fondateur de la clinique Ferticentro.

Quel est le cadre légal de la PMA au Portugal ? Quels sont les protocoles médicaux pratiqués ? Quels sont les coûts associés à chaque protocole ? Pourquoi les donneurs et les donneuses sont-ils “ouverts” (non-anonymes) ? Comment les donneuses sont-elles sélectionnées et de quelles infos dispose-t-on sur elles ? Comment sélectionner sa clinique de fertilité dans n’importe quel pays ? Pourquoi le Portugal est l’étoile montante de la PMA ?

Vladimiro Da Silva répond avec beaucoup de précision à toutes ces questions

Quels sont les critères pour bien choisir sa clinique de fertilité ?

  • L’expérience et le nombre de protocoles pratiqués (notamment pour le DPI et la vitrification embryonnaire)
  • L’équipement et l’investissement technologique (embryoscope, etc.)
  • La présence d’un certificat de qualité, qui implique des audits réguliers et donc un certain sérieux
  • Un nombre de personnes raisonnable qui travaillent à plein temps dans la clinique
  • Le feeling et la relation que vous avez avec votre interlocuteur lors du premier RDV skype

Ferticentro propose une première prise de contact totalement gratuite pour étudier votre cas.

Si vous avez aimé cet épisode, vous aimerez aussi Tout savoir sur le don d’ovocytes

  •  
  •  
  •