Bonne nouvelle pour les futures mamans quadra !

En vertu de l’arrêté du 27 décembre 2018, le dépistage de la trisomie 21 par une simple prise de sang est désormais remboursé.

Ce test était déjà proposé gratuitement dans les hôpitaux publics, grâce à un protocole spécial dédié aux traitements innovants pas encore remboursés. Mais son coût s’élevait à 390 euros pour les patientes des cliniques privées.

Limiter l’amniocentèse

Cette pratique, appelée «dépistage prénatal non invasif» (DPNI), est officiellement recommandée par la Haute autorité de santé (HAS).
Les futures mamans y auront donc accès gratuitement lors des premières étapes du dépistage de la trisomie. Elles n’auront plus à redouter l’usage systématique de l’amniocentèse, considérée comme invasive et risquée. En effet, cette dernière nécessite de perforer la membrane entourant le fœtus et peut potentiellement provoquer une fausse couche.

Un dépistage en 3 étapes

Jusqu’ici le diagnostic prénatal de la trisomie 21 se faisait en deux étapes.

  • une échographie + une prise de sang pour repérer certains marqueurs de la trisomie au premier trimestre
  • le caryotype, si le risque estimé était supérieur à 1/250, qui analyse les chromosomes du fœtus, principalement via une amniocentèse.

Désormais, le DPNI (dépistage prénatal non invasif) s’intercale entre ces deux étapes. Efficace à plus de 99 %, il permet d’analyser l’ADN du bébé à partir d’une simple prise de sang chez la mère, via les cellules du fœtus. Toutes les futures mamans avec un niveau de risque entre 1/1.000 et 1/51 à l’issue des examens du premier trimestre pourront en bénéficier.

A noter : l’amniocentèse reste indispensable en cas de résultat positif du test d’ADN. Elle est recommandée d’emblée pour un niveau de risque supérieur à 1/50.

Selon la HAS, 58.000 femmes pourraient être concernées par ce test sur les 800.000 enceintes chaque année.

Seul ombre au tableau : les seuils de risques sont abaissés (1/1.000 contre 1/250 auparavant pour l’amniocentèse) et peuvent potentiellement angoisser les couples de futurs parents quadra…

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez sans doute nos conseils pour les bonnes pratiques nutritionnelles pendant la grossesse

  •  
  •  
  •  
  •